Dernières nouvelles de l’immigration - 27 août 2020


Revenons sur les principales annonces qui intéressent l’immigration et les personnes immigrantes au Québec.


Régulièrement, nous faisons le point sur les dernières nouvelles en matière d’immigration au Québec.


Dans cette édition, nous parlerons d’annonces ou mesures intéressant :

  • l’accès à la résidence permanente pour les demandeurs d’asile en première ligne contre la Covid,

  • la reprise d’activité de Service Canada dans l’émission de passeports,

  • la décision du gouvernement de ne pas abaisser les seuils d’immigration au Québec,

  • l’assouplissement des conditions d’admissibilité au permis de travail postdiplôme,

  • la vision du MIFI concernant la régionalisation de l’immigration

  • les aménagements pour les visiteurs qui reçoivent une offre d’embauche au Canada.



La résidence permanente pour les demandeurs d’asile en première ligne contre la Covid


Le Programme spécial des demandeurs d’asile en période de COVID-19 (PSDAPC), qui offre une voie vers la résidence permanente à certains demandeurs d’asile qui ont directement donné des soins aux patients de la Covid et aux aînés durant la crise sanitaire, est entré en vigueur le 14 août 2020.


Cette mesure, très attendue, est cependant soumise à certaines conditions d’accès, parmi lesquelles :

  • avoir présenté une demande d’asile avant le 13 mars 2020,

  • avoir obtenu un permis de travail consécutivement à cette demande,

  • avoir travaillé au moins 120 heures entre le 13 mars et le 14 août, dans un établissement de soins de santé, ou encore

  • détenir un Certificat de sélection permanente du Québec si le demandeur souhaite s’installer au Québec.

Les membres de la famille directs du demandeur principal pourront eux aussi bénéficier de la mesure.


Pour plus d’informations, dont la liste complète des conditions d’admissibilité, de même que le volet québécois de la mesure, rendez-vous sur le site du MIFI et sur celui d’IRCC.



Reprise progressive de certains services de passeport au Canada


Cela faisait des mois que les Canadiens (et notamment les nouveaux Canadiens) étaient dans la quasi-impossibilité de renouveler leur passeport ou d’obtenir un premier document officiel d’identité, tous les centres de Service Canada ayant fermé durant la pandémie. Une situation qui n’aura pas été sans conséquence parmi une population soudain privée d’un service public essentiel — en particulier pour les primo-accédants.


Il aura fallu attendre le 31 juillet 2020 pour que certains services soient à nouveau accessibles.


Pour commencer, tous les Canadiens peuvent présenter une demande de passeport par voie postale.


Ensuite, les personnes qui ont besoin d’un document de voyage rapidement pourront, quant à elles, demander à être reçues en personne par un agent. Pour cela, elles doivent justifier d’un voyage dans les 30 jours (ou moins).


Les Canadiens à l’étranger peuvent s’adresser à la représentation nationale la plus proche de chez eux pour obtenir des documents de voyage.


Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page d’IRCC.



Pas d’abaissement du nombre de personnes immigrantes admises au Québec cette année


La ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, Nadine Girault, a annoncé que le gouvernement du Québec n’abaisserait finalement pas les seuils d’immigration, comme cela avait été évoqué au début de l’été. Une bonne nouvelle en apparence, mais une mesure qu'il eût été inutile de prendre, puisque ces seuils baisseront naturellement sous l'effet de la pandémie.


Rappelons que lorsqu’on parle de « personnes admises », il faut comprendre les personnes qui obtiennent la résidence permanente, soit depuis l’extérieur du Canada, soit depuis le Canada, s’ils sont déjà sur le territoire avec un statut temporaire. Or, selon un nouveau rapport de la Banque Royale du Canada, seules 34 260 résidences permanentes ont été émises par IRCC au second trimestre 2020, contre 94 275 sur la même période en 2019. Sur les 6 premiers mois de 2020, les nouveaux résidents permanents ne sont que 103 420, alors que le seuil d’objectif pour l’année était i